AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Diner British & Cie [ THE END ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Orihime Tsuki
Elève ~ Fille / Fidèle au Hanataba.
avatar

Féminin Nombre de messages : 305
Age : 25
Age du personnage : 16 ans.
Date d'inscription : 08/06/2008

MessageSujet: Diner British & Cie [ THE END ]   Dim 15 Juin - 22:26

Orihime Tsuki avait révisé corps et âme. Bien qu'elle ait plus de mal avec les mathématiques, elle avait, en somme, compris la moitié. C'était déjà un bon début, n'est-ce pas ? Bon je l'admet, ce n'était pas si terrible que ça, mais la jeune fille, parce qu'il fallait bien lui trouver des excuses, n'était pas concentrée du tout. Ah et puis j'allais oublier un point, elle avait vite abandonné... Si elle ne comprenait pas il était inutile d'insister, il lui fallait des explications. Donc, après avoir révisé une bonne partie de sa journée, Tsuki pensait avoir droit à un moment de repos. C'est alors qu'elle s'arma de son archet et de son violon. Elle posa sa sourdine de métal sur le chevalet et se mit à jouer. C'était beau et apparemment plus simple que les mathématiques pour la demoiselle.

La détente achevée, elle devait à présent se rendre au réfectoire afin de diner. Elle prit soin d'emporter avec elle la bourse d'onigiris destinés à Kakeru Toya, afin que Fujiko puisse les lui donnés lorsqu'elle aurait le temps. En chemin elle croisa quelques filles qui la méprisaient du regard, mais Orihime Tsuki n'y fit pas plus attention que ça. Par ailleurs, elle tomba sur Fujiko.



" Je ne pourrais pas manger avec toi ce soir, je suis légèrement occupée... Je te raconterais plus tard... désolée. Mais demain on mange ensemble promis "



Aussitôt dit, aussitôt fait, Fujiko disparue. Un peu déçue, Orihime continua son chemin dans un silence funèbre. Elle n'avait même pas eu le temps de lui confier les onigiris. Tant pis, elle les lui donnerait plus tard et mangerait seule. Le thème du jour était la nourriture britannique. Génial... heureusement que l'adolescente n'avait pas très faim. Son plat entre les mains, elle alla s'asseoir sur une des tables vides, peut-être une des seules. Une table était constituée de personnes studieuses, une autres avec quelques membre du hanabata, une autre avec des fils et filles de bonne famille, etc.

C'était avec dégout qu'elle observait son plat. Elle n'avait jamais vraiment été fan de ces genre de choses, bien que la cuisine de Bokuseki soit excellente. Il y avait un carré de chocolat au lait. Beurk mon dieu, elle ne supportait que le chocolat noir... Pour le dessert, un merveilleux cheesecake. Waouh décidément... Elle se força tout de même à avaler trois/quatre légumes parce que le ventre vide, elle n'aurait plus de forces (bien qu'elle n'en ait pas beaucoup de base...). Sans crier gare, une personne, montrant du doigt le plateau de la jeune fille, plus précisément son dessert, apparut.



"Je peux ?"


Surprise, Orihime Tsuki fit un bon. Elle releva la tête pour voir qui avait bien pu lui parler...


Dernière édition par Orihime Tsuki le Mar 1 Juil - 12:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaede Toya
Membre du Hanataba. //
avatar

Féminin Nombre de messages : 440
Age : 29
Age du personnage : 16 ans
Date d'inscription : 09/03/2008

MessageSujet: Re: Diner British & Cie [ THE END ]   Lun 16 Juin - 22:54

Cette personne était la timide Kaede. Elle s'était levée de la table où le Hanataba était assis pour se diriger vers cette jeune fille qui contemplait bêtement son assiette en y touchant à peine. Elles avaient toutes deux un point commun : celui de ne pas aimer la nourriture du soir visiblement, mais la fille assise seule avait l'air de ne pas avoir faim. Tout l'inverse de Kaede : elle était affamée mais le plat n'était définitivement pas à son goût. Elle s'était donc contentée de manger son dessert, un cheesecake. Bizarrement, elle adorait ça, c'était la première fois qu'elle en mangeait. Mais, personne à sa table, pas même son frère, n'avait voulu lui donner le sien, histoire de calmer ses crampes d'estomac.
Finalement, elle avait pris son courage à deux mains : après avoir regardé pendant presque cinq minutes la jeune fille assise seule, elle s'était levée pour aller dans sa direction. La jeune fille, visiblement absorbée par le contenu de son assiette, ne remarqua même pas qu'elle se tenait à côté d'elle. Inspirant un grand coup, Kaede lança d'une petite voix :


Euh... Je peux ?


Tout en montrant le dessert du doigt. Après tout, il n'avait pas l'air d'intéresser la jeune fille et Mozuke lui avait assuré qu'elle le lui donnerait. Un avantage à faire partie du Hanataba : on a souvent tout ce qu'on veut de la part des élèves. Mais, Kaede n'était pas du genre à abuser de son statut privilégiée. Son intervention sortit la jeune fille de sa torpeur, la faisant sursauter légèrement. Face au regard surpris qu'elle lui lançait, Kaede se crut obligée de répondre par un sourire, quelque peu figé, certes. Elle regrettait d'être allée l'importuner et ses joues se mirent à rosir quelque peu tandis qu'elle tentait de s'expliquer :

Euh... le gâteau... Tu n'as pas l'air d'en vouloir, alors je me disais que...

Kaede se mordit légèrement la lèvre et jeta un regard par dessus son épaule, se demandant si elle pouvait retourner à la table. Ou mieux, souhaitant ne l'avoir jamais quittée. Consciente que sa demande n'avait pas été clairement formulée et qu'elle devait déstabiliser la jeune fille, elle s'expliqua plus clairement :

Je me disais que peut-être tu pourrais me donner ta part... Enfin, si tu veux, je te l'échange contre autre chose !


Elle regarda son plateau d'un air perplexe : rien ne semblait plaire dans le menu à la jeune fille, alors que pourrait-elle lui donner en échange au juste ? Quelque peu soulagée d'avoir réussi à s'exprimer, elle sourit et crut bon d'entamer une conversation en lançant gaiement :


Au fait, comment tu t'appelles ?

Eh bien oui, le plus simple pour entamer une conversation est de se connaître un minimum, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orihime Tsuki
Elève ~ Fille / Fidèle au Hanataba.
avatar

Féminin Nombre de messages : 305
Age : 25
Age du personnage : 16 ans.
Date d'inscription : 08/06/2008

MessageSujet: Re: Diner British & Cie [ THE END ]   Lun 16 Juin - 23:26

En relevant la tête, Orihime Tsuki aperçut une jeune fille, sûrement de son âge, qui la regardait légèrement gênée. Elle ouvrit grand les yeux comme pour voir ce qui pouvait bien clocher...

*Kakeru se travesti o__o ?* [Hors jeu : sa t'apprendras à vouloir la voir en maillot XD]

Tel fût sa première réaction. La ressemblance était flagrante. Mais après un moment de réflexion, la demoiselle pensa que c'était son imagination qui lui jouait des tours, que l'image du jeune homme en plus d'encombrer ses pensées, s'attaquait à présent à sa vue.


"Euh... le gâteau... Tu n'as pas l'air d'en vouloir, alors je me disais que..."



Et non, c'était réellement une personne, un sosie féminin en chair et en os. Trop occupée à essayer de comprendre pourquoi cette jeune fille pouvait bien lui ressembler, elle ignora sa question. Une groupie, peut-être une fan du hanabata qui mettait tout en oeuvre pour ressembler à un de leurs membres, car s'était assez fréquent. Mais habituellement, ce n'était pas de tel copies conformes. C'est lorsque son interlocutrice répéta sa question que Tsuki se rendit compte qu'elle l'avait totalement ignoré Quel manque de politesse, elle s'en voulait déjà.


"Je me disais que peut-être tu pourrais me donner ta part... Enfin, si tu veux, je te l'échange contre autre chose !"


Elle acquiesça. Il était inutile même de lui donner quelque chose en échange puisqu'elle n'avait pas faim. Mais quelque chose la troubla. Cette fille, parfaite inconnue, qui ne connaissait pas ne serait-ce que son nom, la tutoyait déjà. Malgré la politesse dont l'adolescente en lui proposant quelque chose en échange, Tsuki avait du mal à digéré (sans jeux de mots) le tutoiement prématuré. De toute façon, elle ne pouvait rien y faire si la fille en face d'elle préférait tutoyer dès la première rencontre... Elle offrit donc son dessert à celle-ci, grimaçant à moitié. Rien que l'odeur de celui-ci lui était désagréable.


"Au fait, comment tu t'appelles ?"


C'était si important que de connaitre son nom et son prénom ? Pour avoir un gâteau ? Tsuki ne jugea pas cela nécessaire ,mais répondit tout de même, juste par politesse.En fait, peut-être avait elle simplement envie de discuter avec elle, mais ce n'était que peu probable. Pourquoi vouloir parler avec une fille telle que Orihime Tsuki ?


"Je suis Orihime Tsuki. Vous pouvez prendre mon dessert. Mon plateau même si vous le souhaitez, je n'y ai pas vraiment touché..."


De cette simple réponse, Orihime espérait que son interlocutrice comprenne son point de vue par rapport à l'appellation des personnes. Bien que comprendre était un bien grand mot, elle espérait tout du moins qu'elle l'accepte. Rare était ces gens là pourtant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaede Toya
Membre du Hanataba. //
avatar

Féminin Nombre de messages : 440
Age : 29
Age du personnage : 16 ans
Date d'inscription : 09/03/2008

MessageSujet: Re: Diner British & Cie [ THE END ]   Mar 17 Juin - 1:45

La jeune fille la dévisageait et quelque chose semblait l'intriguer dans Kaede. Du moins, c'était l'impression qu'elle donnait si bien que la jeune Toya se contenta de penser qu'elle était bizarre... tout simplement. Elle ne lui en tenait pas rigueur après tout elle avait dû l'interrompre dans le fil de ses pensées et cette fille qui la regardait avec la bouche légèrement ouverte devait penser la même chose d'elle. Kaede se retint d'ailleurs de la menacer de lui mettre un umeboshi dans la bouche et cette pensée lui arracha un léger sourire. Après quelques instants de secondes, la jeune fille sembla revenir à elle et lui tendit sa part de cheesecake avec un air dégouté. Kaede le prit en la remerciant mais, au lieu de partir, elle lui avait demandé son nom. Visiblement, quelque chose dérangeait la jeune fille. Mais quoi au juste ? Kaede se demanda si elle avait dit ou fait quelque chose de travers ? Elle n'eut pas le temps de s'interroger plus en détail puisque la jeune fille répondit alors à sa question, expliquant qu'elle s'appelait Orihime Tsuki et que Kaede pouvait prendre ce qu'elle voulait sur le plateau. La jeune fille fit la grimace en hochant de la tête et lançant :

Oh non, la seule chose que j'aime là-dedans, c'est ça ! Merci et désolée de t'avoir dérangée !


Néanmoins, il fallait avouer que quelque chose avait gêné Kaede. En effet Orihime venait de la vouvoyer... Il lui semblait pourtant qu'elles avaient le même âge : pourquoi se vouvoyer dans ce cas ? Poussée par sa curiosité, Kaede ne put s'empêcher de demander, au risque de choquer ou agacer son interlocutrice :

Euh... Est-ce que ça te dérange que je t'ai tutoyée ?

Même si Kaede était timide, il fallait avouer qu'elle s'interrogeait sur ce fait. Ceci lui paraissait si formel et si distant. Mais, elle ne voulait pas non plus froisser cette jeune fille et donc sourit timidement pour ajouter :

Tu peux me tutoyer, si tu préfères !

Elle venait peut-être de mettre les pieds dans le plat sans le savoir. En même temps, sans cette propension à commettre des gaffes de ce genre, Kaede ne serait pas Kaede. Quoiqu'il en soit, à cet instant, elle était plutôt mal à l'aise et, si elle s'était écoutée un temps soit peu, elle serait partie en courant. Ou mieux, elle aurait voulu pouvoir devenir invisible ou quelque chose du genre. Etait-elle si impolie que ça ? Elle avait toujours agi ainsi et jusqu'à présent, on ne le lui en avait jamais tenu rigueur. Comme pour essayer de passer à autre chose, et surtout que, étant stressée, Kaede a la langue pendue et parle pour ne rien dire, elle lança d'un ton enjoué et avec un sourire :


Au fait, je suis Kaede, Kaede Toya !


Pourquoi croyait-elle indispensable de se présenter ainsi ? Tout le monde savait en général qu'elle était "la soeur du beau Kakeru" et en général, ça restait ça pour beaucoup de gens, même après qu'elle leur ait donné son nom.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orihime Tsuki
Elève ~ Fille / Fidèle au Hanataba.
avatar

Féminin Nombre de messages : 305
Age : 25
Age du personnage : 16 ans.
Date d'inscription : 08/06/2008

MessageSujet: Re: Diner British & Cie [ THE END ]   Mar 17 Juin - 14:44

"Oh non, la seule chose que j'aime là-dedans, c'est ça ! Merci et désolée de t'avoir dérangée !"

Vraisemblablement, son interlocutrice n'était pas non plus une adepte de ce genre gastronomique. D'un côté cela la rassurait de savoir qu'elle n'était pas la seule. Mais de l'autre, la jeune fille continuait de la tutoyer. Tout le monde trouvait ça normal, tout le monde sauf Orihime Tsuki. Pourquoi ? Était-ce si peu commun de faire preuve de bonnes manières ? Son entourage n'avait peut-être pas tord finalement, elle devait être vieux jeu... Toujours était-il que cela la dérangeait et que la demoiselle ne tarda pas à le comprendre.

"Euh... Est-ce que ça te dérange que je t'ai tutoyée ? "

Bien sûr, mais même en étant franche, l'adolescente ne pouvait décidément pas le lui dire ainsi. Elle chercha ses mots, aussi courts qu'il soient, et parla.

"Un peu...oui "

Comme à son habitude, Tsuki s'en voulue de le lui avoir dit de manière si crue, du moins à son goût. Pourtant, elle n'aurait pas pu lui mentir, même si elle ne la connaissait pas. Encore moins parce qu'elle ne la connaissait pas... Question de principes. Quels emmerdeurs ces fichus principes. Ils avaient le don de s'incruster dans toute relation normale et de rendre gênée et abrutie leur victime. Il semblait qu'Orihime Tsuki en soit la principale cible.

" Tu peux me tutoyer, si tu préfères ! "

La tutoyer ? Déjà ? C'était hors de question s'il ne s'agissait que de Tsuki. Mais apparemment, son interlocutrice n'en démoderait pas. Elle n'aimait pas devoir se résoudre aux solutions des autres mais n'avait aucune envie de se monter la tête contre une inconnue. Pour absolument aucune raison valables en plus... Elle prit alors la sage décision de faire un petit effort, pour une fois. Ça ne la tuera pas hein...

"Hum...Si vous, euh si tu y tiens..."

la phrase était à peine articulée et presque inaudible. C'était tête baissée que Orihime Tsuki avait prononcé ses paroles. Mais d'autres paroles lui firent aussitôt relever la tête. Elle entendit le bruit de ses articulations sous le choc du mouvement si brusque.

"Au fait, je suis Kaede, Kaede Toya !"

Mon dieu, que venait elle de dire là ? Kaede Toya ?! Elle comprenait à présent la ressemblance physique. Ce n'était pas elle qui délirait, c'était tout simplement la vérité... Comme pour vouloir se réveiller, elle prit son verre d'eau et le but d'une traite. Elle faillit s'étouffer avec. Kaede devait la trouver définitivement folle et stupide. Mais qu'est-ce qui lui prenait ? La jeune fille mit sa main sous son nez, afin de cacher son visage paniqué. Reprenant lentement son calme, elle répondit, en prenant soin de la vouvoyer.

"Et bien enchantée Kaede Toya... Vous vouliez autre chose ?"

Elle n'avait pas spécialement envie que Kaede reste... ou plutôt, elle n'avait pas vraiment envie que le souvenir de Kakeru continu de la hanter. Une pluie de remord s'écrasa sur Orihime. La jeune sœur de Kakeru ne lui avait pourtant rien fait de méchant et voilà qu'elle se comportait de manière quelque peu méprisable. La demoiselle de haïssait elle-même.

*Idiote !*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaede Toya
Membre du Hanataba. //
avatar

Féminin Nombre de messages : 440
Age : 29
Age du personnage : 16 ans
Date d'inscription : 09/03/2008

MessageSujet: Re: Diner British & Cie [ THE END ]   Mar 17 Juin - 18:09

Kaede fut surprise lorsque la jeune fille avoua que le fait qu'elle la tutoie la gêne. La première (et d'ailleurs la seule chose) à laquelle elle pensa lorsqu'elle dit cela était à sa vieille tante qui exigeait qu'elle la vouvoie. Le seul souvenir des remontrances et punitions auxquelles elle avait eu droit durant sa plus tendre enfance à cause de cela lui donna des frissons. Peut-être est-ce pour cela qu'elle trouva une fausse ressemblance entre la dénommée Orihime Tsuki et sa tante ridée. Kaede se mordit légèrement la lèvre pour ne pas pouffer de rire avant de lui proposer de la tutoyer. A quoi bon être si formels après tout ? Ils vouvoyaient bien suffisamment de personnes au cours de la journée sans pour autant devoir le faire entre élèves, non ?! Là encore, la jeune fille parut interloquée et articula à peine, de sorte que Kaede se dit qu'elle n'était pas vraiment d'accord pour le faire. Heureusement que la jeune fille n'était pas susceptible car elle avait vraiment l'impression que tout en Orihime lui demandait de partir. Tout sauf ses paroles du moins. C'est bien ça la politesse : le meilleur moyen d'enrober joliment les pires pensées. Mais, Kaede garda ses pensées bien pour elle, pas la peine de chercher des noises à cette fille qui, au fond, ne lui avait rien fait. Pourtant, quand Kaede se présenta, la réaction de Orihime, qui jusque là semblait mesurer tous ses gestes et ses mots, fut démesurée. Avait-elle entendu parler d'elle pour être surprise au point de manquer de s'arracher la nuque en levant la tête puis de s'étouffer en buvant, histoire de se donner de la conséquence. Bizarrement, Kaede ressentit de la sympathie pour elle et sourit légèrement avant de lui demander :

Euh... T... euh... Ça va ?


Elle se dit que pour éviter de choisir entre "tu" et "vous", autant adopter des formules impersonnelles. De toute manière, elles ne comptaient pas disserter et se lancer dans une longue conversation que je sache ? Alors, autant ne pas froisser la jeune fille (elle ne devait quand même pas garder un mauvais souvenir de Kaede !). Mais, alors que Kaede se demandait encore si tout allait bien, la seule réponse qu'elle obtint fut :


Et bien, enchantée Kaede Toya... Vous vouliez autre chose ?


Kaede qui s'approchait de la jeune fille se stoppa net et la fixa. Qu'est-ce qu'il lui prenait au juste ? On aurait vraiment dit qu'elle avait un problème avec elle ! Et surtout, cet air hautain qu'elle prenait avec elle déplaisait tout particulièrement à Kaede qui se contenta de la fixer sans piper mot. Finalement, elle prit l'assiette avec le gâteau qu'elle avait posée juste avant sur la table pour pouvoir aider Orihime en cas de besoin et murmura :

Très bien...


Elle se retenait de lui faire une remarque. Même si elle était timide, elle se sentait profondément touchée dans sa dignité par l'attitude d'Orihime envers elle. C'est pour ça, qu'alors qu'elle avait fait trois pas, elle se retourna et regarda Orihime avant de dire calmement :


Tu sais, je me disais que vouvoyer une personne ne signifie pas qu'on peut être irrespectueuse envers elle.

Croyant bon devoir être plus claire, elle ajouta en se rapprochant :

Je ne sais pas ce que tu as contre moi, mais je ne t'ai rien fait que je sache ! Alors, j'aurais préféré que tu le dises clairement au lieu d'agir de la sorte.

Kaede était tellement agacée par son attitude qu'il ne lui venait même pas à l'esprit une seconde qu'elle n'avait rien contre elle peut-être ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orihime Tsuki
Elève ~ Fille / Fidèle au Hanataba.
avatar

Féminin Nombre de messages : 305
Age : 25
Age du personnage : 16 ans.
Date d'inscription : 08/06/2008

MessageSujet: Re: Diner British & Cie [ THE END ]   Mar 17 Juin - 18:59

Tandis qu'Orihime Tsuki se noyait dans l'auto-dérision [Hors RP : Merci Kaede XD], son interlocutrice s'arrêta à quelques centimètres d'elle. Elle lui lança un regard noir que la jeune fille ne pouvait pas remarquer, ayant la tête toujours baissée. Elle lui lança d'un ton peu fort ,mais néanmoins sec :

"Très bien..."

Kaede tourna les talons, et marcha sens opposé à Tsuki. Comment l'adolescente avait pu autant manquer de respect que ça à quelqu'un ? C'était bien la première fois que cela lui arrivait. Parfois, il était possible de voir Orihime Tsuki pleurer. Mais c'était le genre de fille à ne pleurer que si ça n'allait vraiment pas et même dans ce cas, elle souhaitait disparaitre et être la seule à connaitre l'existence de ses larmes. Tout ça pour dire qu'elle ne pleurait pas, mais que son coeur lui criait de le faire. Elle était si ridicule.

"Tu sais, je me disais que vouvoyer une personne ne signifie pas qu'on peut être irrespectueuse envers elle."

"Je ne sais pas ce que tu as contre moi, mais je ne t'ai rien fait que je sache ! Alors, j'aurais préféré que tu le dises clairement au lieu d'agir de la sorte."


Orihime Tsuki n'avait absolument rien contre Kaede et ces paroles lui firent mal. Mais il fallait avouer qu'elle les méritait plus ou moins. Elle voulait se justifier, mais pour dire quoi ? Prenant son courage à deux mains, la demoiselle se leva et interpella sa camarade, qui s'arrêta ,mais resta tout de même dos à la jeune fille.

"Je n'ai absolument rien contre toi, je suis juste un peu à fleur de peau en ce moment, excuse moi"


Peut importait à présent, et elle se mettait à la tutoyer naturellement. Elle s'agenouilla et plutôt s'effondra par terre, la tête plus baissée que jamais. Fort heureusement que le ridicule ne tue pas ,car à cet instant, Tsuki serait déjà morte d'une crise cardiaque.

"Je n'ai en aucun cas voulu t'offenser, j'ai été élevée ainsi, à vouvoyer tout le monde. Et ça, pratiquement personne ne le respecte, je comprends ton opinion. "

Elle releva la tête et s'aperçut que Kaede s'était retournée. Elle la regarda dans les yeux et dit avec toute la sincérité du monde :

" J'ai été exécrable...désolée... "


Elle marqua une légère pose avant de reprendre avec une voix froissée et tremblante :

"Kakeru Toya...c'est ton frère ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaede Toya
Membre du Hanataba. //
avatar

Féminin Nombre de messages : 440
Age : 29
Age du personnage : 16 ans
Date d'inscription : 09/03/2008

MessageSujet: Re: Diner British & Cie [ THE END ]   Jeu 19 Juin - 20:31

Alors que Kaede se dirigeait vers la table qu'elle avait quitté il y a quelques minutes quand la voix d'Orihime l'appela. Qu'est-ce qu'elle lui voulait ?! La jeune fille consentit à s'arrêter mais n'avait pas vraiment envie de se retourner. En plus, son regard aurait trahi ses sentiments et, comme elle était passablement agacée, elle ne voulait pas qu'Orihime se sente agressée. Finalement, celle-ci prit la parole, s'excusant de son comportement. Elle se disait à fleur de peau. Soit, mais ça n'excusait pas tout, tout de même... En pensant cela, Kaede se dit qu'elle était décidément trop intransigeante et se retourna pour voir... Orihime s'écroulait à terre. Kaede écarquilla les yeux sous la surprise. Si la situation n'avait pas été aussi tendue, elle aurait pu éclater de rire. D'ailleurs, c'est ce que certains faisaient ça et là en montrant la jeune fille qui s'excusait agenouillée ainsi du doigt. La jeune Toya leur lança un regard noir avant de s'approcher un peu d'Orihime. Ceci semblait égal à la jeune fille qui ne releva la tête qu'après quelques phrases et remarqua Kaede. Elle s'excusa alors pour son attitude exécrable. Ne voulant pas l'acculer, Kaede haussa les épaules et répondit d'un ton plutôt sec :

Bah, tant pis...

Mais, elle ne put se retenir de lâcher :

Si c'est ton truc de t'en prendre aux gens quand tu es sur les nerfs après tout...


Elle allait repartir et la laisser ainsi. Ce n'était pas vraiment son genre mais Orihime était décidément trop... étrange pour elle. Et puis, qui sait si elle n'allait pas le lui reprocher ensuite ?! Elle précisa tout de même à son interlocutrice avant de répondre à sa question :

Tu sais, ce n'est pas tant le fait que tu me vouvoies qui me gênait... Mais bon, passons. Quoiqu'il en soit, en tenant compte du fait que Kakeru et moi avons le même nom, les mêmes parents et avons toujours vécu ensemble, alors oui, je suppose qu'il est bien mon frère.

Pourquoi lui avait-elle dit ça ? Une autre question lui vint alors à l'esprit et elle fixa d'un air suspicieux Orihime avant de demander :


Pourquoi ?

Elle devait être encore une de ces fanatiques de Kakeru, à tous les coups !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orihime Tsuki
Elève ~ Fille / Fidèle au Hanataba.
avatar

Féminin Nombre de messages : 305
Age : 25
Age du personnage : 16 ans.
Date d'inscription : 08/06/2008

MessageSujet: Re: Diner British & Cie [ THE END ]   Jeu 19 Juin - 22:20

Effectivement, Kaede et Kakeru étaient frères et sœurs. Habituellement, la jeune fille aurait eu l'esprit envahi par de nombreuses et diverses questions peut-être inutiles. Mais là, ce n'était pas le cas. Son esprit était désert. D'un vide terriblement angoissant. Elle était comme anéanti par ses propre paroles, vidée de toute émotion. Kaede Toya lui demanda alors pourquoi. Elle-même ne le savait pas trop. Elle avait juste eu besoin de le savoir, sans réelle raison apparente. Elle avait tout de même quelques idées sur la question, mais s'efforçait de ne pas y penser.

Puisqu'il s'avérait que Kakeru soit son frère, elle n'aurait qu'à lui poser la question. Peut-être saurait-il mieux répondre qu'elle. Quoi que... pas sûr. Qu'aurait-elle pu dire de toute manière ? La meilleure solution était sûrement de se taire. Mais pourquoi donc le jeune homme lui trottait sans cesse dans la tête ?


*Vas-t'en, part, dégage, ne reste pas,car ici c'est ma tête pas la tienne, ne te l'approprie pas >_<*

Elle entreprit alors de répondre à la jeune fille. Bien qu'elle se doutait que ses paroles n'allaient pas lui suffirent.

"Pour rien..."

Se rendant compte qu'elle de se qu'elle venait de dire, elle se précipita pour apporter un peu plus de précision à sa réponse. Bien qu'il n'y avait pas grand chose à ajouter.

"Excuse moi, je peux pas..."

Elle tutoyait librement Kaede, et Orihime Tsuki en fut le première surprise. Ce qu'elle ne pouvait pas ? C'était de lui en parler. Elle la connaissait à peine. Et puis Tsuki n'aurait pas correctement su répondre à sa question. Elle se rappela alors qu'elle avait encore sur elle la bourse d'onigiris qu'avait oublier le jeune homme quelques jours plus tôt. Elle se releva, essuya son vêtement froissé d'un revers de main, sortit les onigiris et les tendis à Kaede. Il était impolie de passer par elle pour les lui donner et si la jeune fille refusait, elle comprendrait tout à fait.


"Ton frère à oublié ça l'autre jour. Pourrais-tu les lui donner ? Je comprendrais si tu refusait..."

C'est sur ces mots que Tsuki détourna le regard, elle avait sûrement causer assez de dégâts pour aujourd'hui. Il ne servait à rien d'en commettre d'avantage. En l'attente de la réponse de la demoiselle, elle cherchait des yeux un point fixe sur lequel elle pouvait poser le regard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaede Toya
Membre du Hanataba. //
avatar

Féminin Nombre de messages : 440
Age : 29
Age du personnage : 16 ans
Date d'inscription : 09/03/2008

MessageSujet: Re: Diner British & Cie [ THE END ]   Sam 21 Juin - 13:07

Kaede devait certainement agir d'une manière parfaitement exécrable envers cette pauvre fille qui se trouvait à genoux, en plein milieu du réfectoire, des dizaines d'élèves la fixant. Dans d'autres circonstances, la jeune Toya, prise de pitié, serait certainement allée l'aider mais là, elle ne savait pas pourquoi, elle ne pouvait pas. Le seul fait d'entendre le nom de son frère prononcé par cette fille lui avait fait l'effet d'une douche froide. Et si c'était encore une de ces maudites idiotes qui rêvaient de lui sauter dessus ? Ce serait étonnant, je vous l'accorde, mais dès qu'on touchait à son grand frère, elle devenait comme une tigresse. Mais, préférant lui accorder le bénéfice du doute et décidant de se comporter de manière honorable, Kaede finit par s'approcher de la jeune fille qui, pour l'instant, semblait perdue dans ses pensées. Finalement, elle lâcha une parole qui, loin de calmer les questions de Kaede, ne fit que l'inquiéter. Ce "Pour rien...", toute personne douée de communication sait ce que ça veut dire : du "j'ai pas envie d'en parler" au "de toute façon, tu ne pourrais pas comprendre", ces deux mots peuvent prendre des dizaines de signification mais en aucun cas qu'il n'y a rien justement. Comme si elle venait de remarquer sa bourde, Orihime s'empressa d'ajouter, se justifiant :

"Excuse-moi, je peux pas..."


Kaede sentit le rouge lui monter aux joues. Qu'est-ce que ça voulait dire ?! Des dizaines de scénarios possibles traversèrent son esprit, tous mettant en scène Kakeru et Orihime. La jeune fille était perplexe, ne sachant plus trop quoi penser, ou plutôt, pensant trop de choses à la fois. Finalement, ce fut la voix d'Orihime qui la ramenèrent sur terre. Kaede sursauta légèrement et tourna la tête, tombant, à sa grande surprise sur la jeune fille en face d'elle et non plus à terre. Elle lui tendait une bourse ornée de patchs en tout genre et qui semblait bien pleine. La jeune Toya, incapable de se souvenir ce que Orihime lui avait dit à ce sujet fixa bêtement l'objet devant elle. Elle ne parvint qu'à balbutier en le prenant :

Oh... euh... Je... Qu'est-ce que c'est ?


Peut-être que ceci l'éclairerait plus sur la destination de cette bourse, même si Orihime semblait plus pressée d'en finir qu'autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orihime Tsuki
Elève ~ Fille / Fidèle au Hanataba.
avatar

Féminin Nombre de messages : 305
Age : 25
Age du personnage : 16 ans.
Date d'inscription : 08/06/2008

MessageSujet: Re: Diner British & Cie [ THE END ]   Dim 22 Juin - 18:12

Orihime Tsuki cherchait quelque chose. A croire qu'elle était folle puisqu'elle ne savait pas elle-même se qu'elle cherchait. Mais son regard se posa finalement sur une table totalement vide. Il s'avérait que beaucoup de monde sortait pour manger à l'extérieur de l'établissement le soir. Un semblant de nostalgie la traversa, elle avait l'impression de redécouvrir Bokuseki sous un autres angle. Car en effet, sans sa foule, ce-dernier ne ressemblait plus trop à ce qu'il était.

*Pauvre table...*

Et voila que la jeune fille était prise d'une étrange pitié pour ladite table. Devenait-elle cinglée ? Elle n'eut pas le temps de se poser d'avantage de questions car, fort heureusement, Kaede Toya le sortit de son gouffre. Surprise elle tourna brusquement la tête pour la deuxième fois, mais cette fois -ci, s'était fait réellement mal...


*Sa m'apprendra à côtoyer les tables du réfectoire.*

"Oh... euh... Je... Qu'est-ce que c'est ?"

Tsuki se demanda si la demoiselle lui posait cette question parce qu'elle ne l'avais pas entendue, parce qu'elle s'intéressait à cette bourse ou bien simplement pour engager la conversation. Chez les Orihime c'était une habitude de toujours se poser trop de questions. Chacun des membres de cette famille pour des raisons différentes. Son père sur la mentalité des gens, sa mère sur son prochain vernis à ongle et la fille sur le comportement humain... Ne souhaitant pas faire trop attendre sa camarade, elle s'empressa de répondre.

"C'est une bourse d'onigiri. Il y en a beaucoup, tu peux en prendre si tu veux, je pense qu'il lui en restera bien assez pour lui...pour ton frère..."

De cette manière, quelle que soit la raison des paroles de Kaede, la jeune fille pensait avoir pu donner réponses à ses questions. Cependant, quelque chose l'intriguait. C'était idiot je vous l'accorde et elle-même se rendait compte de sa bêtise. Et pourtant, cela avait été plus fort qu'elle...

*Lui...son frère...Il a un prénom merde!*

En effet, elle n'as pas pu sortir son prénom et c'était contentée d'un "lui...ton frère", quelle stupidité ! Elle décida de l'effacer de son esprit, parce qu'après tout, c'était avec Kaede qu'elle était en ce moment. Chose plus facile à dire qu'à faire, mais elle était déterminée. De ce fait, en pleine réflexion, elle tirait une mimique étrange. De toute manière, au point où elle en était rendue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaede Toya
Membre du Hanataba. //
avatar

Féminin Nombre de messages : 440
Age : 29
Age du personnage : 16 ans
Date d'inscription : 09/03/2008

MessageSujet: Re: Diner British & Cie [ THE END ]   Lun 30 Juin - 22:39

Kaede fixait d'un air crédule la bourse qu'Orihime tendait. Bizarrement, celle-ci semblait faire son maximum pour éviter de croiser son regard, fixant quelque chose dans le réfectoire, le regard quelque peu vite, si bien que la jeune Toya ne savait pas vraiment quoi penser de son attitude. Elle se retrouvait donc encore un peu plus perdue voire même, ridicule... C'est donc avec cet air qu'elle demanda ce qu'était justement ce qu'Orihime lui tendait. Sa voix sembla sortir la jeune fille d'un songe puisque celle-ci leva la tête si rapidement qu'elle aurait pu s'en décrocher la tête. S'en suivit un cours silence, comme si Orihime cherchait à savoir le pourquoi du comment de cette question, scrutant le visage de Kaede à la recherche d'une réponse, puis elle expliqua qu'il s'agissait une bourse d'onigris. La jeune Toya hocha la tête en fronçant légèrement les sourcils, fixant à présent la bourse et se contenta d'émettre ce seul son :

Oh...


Le genre de choses qu'on dit quand, justement, on ne sait pas quoi dire. Kaede sembla se ressaisir et s'empressa d'attraper la bourse avant de sourire à Orihime en lui assurant d'un ton enjoué :

Merci ! Je lui donnerai alors...


Que devait-elle faire à présent ?! Partir, ça valait mieux. Même si, au fond, la seule chose qu'elle voulait faire était de formuler la question qui lui brûlait la langue. Ou plutôt toutes celles qui se bousculaient à ses lèvres et qu'on pourrait résumer en : Comment connaissait-elle Kakeru ? Quelle relation avaient-ils, tous les deux ? Pourquoi lui donner des onigris ? Pourquoi avoir l'air si gênée dès qu'il s'agissait de lui ? Tant de questions que sa tête tournait presque. Sûrement parce que cette situation était si étrange et inattendue, elle ne savait plus trop quoi faire ou dire. Jugeant qu'il valait mieux mettre fin à cette conversation, ou peut-être par simple automatisme, elle ne savait plus trop, elle salua Orihime en s'inclinant avant de dire :

Je ne manquerai pas de parler de toi à Kakeru. Excuse-moi encore de t'avoir importunée, passe une bonne fin de soirée et à bientôt, je pense...

Sans ajouter un mot, elle retourna à sa table où tous les autres avaient quasiment fini de manger. De toute façon, elle n'avait qu'une part de cheesecake mais, surtout, l'estomac noué. Qu'est-ce que Kakeru pouvait bien lui cacher au sujet de cette fille ?! Elle devait sûrement trop s'inquiéter.


[Voilà, fini, désolée si c'est pas top... Et surtout, encore désolée de t'avoir oubliée !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orihime Tsuki
Elève ~ Fille / Fidèle au Hanataba.
avatar

Féminin Nombre de messages : 305
Age : 25
Age du personnage : 16 ans.
Date d'inscription : 08/06/2008

MessageSujet: Re: Diner British & Cie [ THE END ]   Mar 1 Juil - 12:54

D'un ton éclatant, Kaede la remercia et s'empara de la fameuse bourse.

"Oh... Merci ! Je lui donnerai alors..."

La jeune fille était à présent soulagée, elle n'aurait plus à la lui donné d'elle-même. C'était une action bien lâche que de passer par sa sœur, mais elle n'aurait pas pu faire autrement. Fujiko était sans cesse pressée et les deux confidentes n'avaient pas vraiment eu de temps pour toutes les deux. De ce fait, Orihime Tsuki aurait du se débrouiller, ce qu'elle avait malgré tout fait avec brio, bien que cet évènement ne soit pas prévu.

Elle se demandait bien à quoi Kaede pensait. C'était idiot puisque de toute manière, cela ne lui aurait rien apporté de plus. Rester debout ainsi à contempler le réfectoire... quelle action stupide de sa part. Elle détourna le regards vers son interlocutrice et souria. Son sourire n'était pas forcé, Tsuki était vraiment très reconnaissante de ce que faisait la jeune Toya. Elle sortie une paroles de remerciement envers Kaede a peine audible, puis retourna s'assoir à sa table. Orihime ne semblait pas vouloir reprendre la conversation mais Kaede Toya reprit :

"Je ne manquerai pas de parler de toi à Kakeru. Excuse-moi encore de t'avoir importunée, passe une bonne fin de soirée et à bientôt, je pense..."

Orihime Tsuki ne souhaitait pas vraiment que la jeune fille parle d'elle à son frère, mais elle jugea que cela partait d'une bonne intention et ne dit rien. A présent, elle se demandait comment Kaede pouvait bien s'excuser car d'elle deux, c'était bien Tsuki qui avait fait le plus de dégâts, comme d'habitude. Elle s'empressa de répondre.

"C'est moi qui suis désolée...Mais qu'importe, à bientôt peut-être et bon appétit."

C'est sur ces paroles que Kaede s'en alla et que Tsuki plongea définitivement son regard sur les légumes presque crus ou cuisinée à l'anglaise. Elle n'avait vraiment pas faim. Les souvenirs à la tour de Sapporo restaient accrochés dans sa mémoire, ce qui lui donnait encore moins faim. Elle prit la sage décision de vider son plateau dans une poubelle prévue à cet effet, et de rentrer dans sa chambre. Son allure était las, et elle trainait de-ci de-là, zigzaguant entre les couloirs. Le voyage scolaire allait bientôt commencé, elle se devait d'oublier toute cette histoire afin de passer un séjour agréable. Malgré son cœur qui souhaitait la présence du jeune homme, Tsuki espérait, priait pour qu'il ne soit pas présent durant ces vacances...

[ Aucun Problèmes. RP Fini =D ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Diner British & Cie [ THE END ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Diner British & Cie [ THE END ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Salle à manger]Petit diner entre amis [TERMINE]
» The British Grenadiers
» [abandonné] Invitation à diner [PV John]
» British Invasion [Drew-X Division Champ-] part I
» Let's go diner sweet face [Avery][HOT]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Room 303 / Bokuseki :: Lycée Bokuseki. :: Réfectoire-
Sauter vers: