AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Just the two of us [PV Kakeru]

Aller en bas 
AuteurMessage
Aneko Tsukichi
Elève ~ Fille / Fidèle au Hanataba.
avatar

Féminin Nombre de messages : 234
Age : 29
Age du personnage : 18 ans
Date d'inscription : 11/05/2008

MessageSujet: Just the two of us [PV Kakeru]   Sam 24 Mai - 0:15

[Me demande pas le pourquoi du comment du titre, j'ai envie de mettre des titres de musiques XD Bref ;;]

Il y avait bien deux endroits à Sapporo où Aneko adorait passer ses après-midis d'été : la parc Odori et la grande horloge de la ville, Tokeidai. Le matin, Aneko avait encore passé un casting pour poser pour un magazine de mode. Elle se demandait pourquoi elle courait les castings comme ça : c'était inhabituel pour une lycéenne et, venant d'une fille aux revenus élevés, cela pouvait passer pour un simple caprice d'adolescente. Pourtant, Aneko avait vraiment l'impression que ceci la rapprochait de son rêve, travailler dans la mode. Mais, à chaque fois qu'elle la trouvait dans un nouveau magazine ou apprenait qu'elle devait défiler, sa mère l'appelait, en larmes, mi-capricieuse et jalouse pour lui dire de ne pas faire "les mêmes erreurs" qu'elles. Un dur moment à passer mais il lui semblait que tout cela en valait la peine.

Aneko venait donc de sortir de son casting et c'est avec son book sous le bras, un cahier de dessin et un crayon qu'elle s'assit sur un banc, à l'ombre d'un arbre sur la place devant l'horloge de Sapporo. Elle portait jolie robe d'été, plutôt courte d'ailleurs, mais qui avait pour but de montrer ses longues et jolies jambes, et des sandales à talons, pas trop hauts non plus (elle se trouvait déjà très grandes par rapport à ses consoeurs). Ses cheveux, qu'elle avait laissés pendre, allaient la gêner et c'est pour ça qu'elle les attacha rapidement en une vague queue de cheval. Si vous ne l'avez pas deviné, Aneko avait envie de dessiner et cet après-midi ensoleillé était idéal pour l'inspirer ! Elle avait de l'inspiration à revendre et commença à esquisser d'un trait habile des vêtements d'un style bien à elle. Elle fit cela pendant une dizaine de minutes mais visiblement, ceci ne lui plaisait pas et, finalement, elle soupira avant de froisser ses esquisses et les lancer à côté d'elle. Elle les ramasserait après, si le vent ne les avait pas emportés avant. Se disant que l'inspiration allait lui revenir si elle dessinait autre chose, elle chercha du regard quelque chose qui pourrait l'intéresser. Mais, elle soupira une nouvelle fois en découvrant une dizaine de couples enlacés autour d'elle : décidément, le monde était ligué contre elle on aurait dit ! Elle remarqua alors sur un banc en face d'elle un jeune homme, seul. Il était plongé dans un livre et Aneko ne se gêna pas pour l'observer. C'est après quelques longues secondes qu'elle se rendit compte que c'était en fait Kakeru Toya, un élève de Bokuseki tout comme elle, et surtout un membre du fameux Hanataba. Ils avaient le même âge mais, bizarrement, Aneko ne le connaissait que de vue, elle ne lui avait jamais vraiment parlé et c'était dommage, pensa-t-elle. Non seulement parce qu'il était pas mal (XD bah oui elle est comme toutes les filles u.u) mais aussi parce qu'il avait l'air intéressant. Bon, ça ne vous convainc pas je pense, en réalité, Aneko aurait surtout eu envie d'en faire son quatre heures ! Ne vous faites pas d'illusions, elle est simplement comme ça ! Mais, avec le temps, et agacée par les nombreuses filles qui le trouvaient "craquant", elle avait fini par se désintéresser de lui. Alors qu'elle pensait cela, elle commençait, sans s'en rendre compte à dresser le portrait de Kakeru : il avait un air à la fois paisible et mystérieux qui avait redonné l'inspiration à Aneko. Il n'avait pas l'air de se rendre compte qu'une inconnue à quelques mètres de lui était occupée à le dessiner ainsi. Néanmoins, comme elle ne voulait pas se rapprocher, son portrait resta approximatif et elle le jugea raté. Pourtant, elle ne le déchira pas et se contenta de poser son cahier à côté d'elle avant de prendre un magazine qui était dans son sac histoire de le feuilleter un peu.


[Bonne chance pour la suite, ça ouvre pas beaucoup désolée :/]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kakeru Toya
Membre du Hanataba. //
avatar

Masculin Nombre de messages : 712
Age : 27
Age du personnage : 18 ans
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Just the two of us [PV Kakeru]   Mar 27 Mai - 23:28

Citation :
« Autour de moi, c'était le néant, j'y était tout entier plongé. On m'avait pris ma montre, afin que je ne puisse plus mesurer le temps, mon crayon afin que je puisse plus écrire,mon couteau,afin que je m'ouvre pas les veines... »

Kakeru referma « Le joueur d'échecs ». Ces pages, il les avait lues de nombreuses fois et elles étaient déjà imprimées dans son esprit. On lui aurait demandé de restituer le bouquin dans son entièreté qu'il en aurait été parfaitement capable. Dans ce livre, il avait toujours ressenti un lien avec ce personnage enfermé. Chacun à leur façon, il n'était pas complètement libre, même après le plus fort de leurs « emprisonnement », ils avaient toujours des dettes envers autrui. Ce livres l'amenait souvent à réfléchir de manière mélancolique, et, seulement pour cette raison, la solitude commençait alors seulement à le peser. Il n'avait toujours pas besoin de parler ou d'un autre contact, mais il se sentait le besoin de voir d'autre semblable de son espèce. Tandis que son esprit dérivait dans des pensées étranges, une boulette de papier lui atterri dans le visage lorsqu'un coup de vent fit voler celle-ci. Il sortit doucement de sa rêverie, se rendant compte de ce qui venait de lui arriver, et considéra l'objet qui venait de lui atterrir en pleine face. Il défroissa l'objet pour en voir le contenu, contenu qui lui sembla, après les quelques instants nécessaires à se rendre compte de ce qui était représenté sur le dessin, être des vêtements très stylisés. Ils étaient un peu étranges, mais pas laid ni mal fait. Il fit un tour d'horizon, cherchant du regard la personne à qui ce papier pouvait appartenir et vit une jeune fille près de l'horloge, qui avait un carnet juste à côté d'elle. étrangement, il lui semblait l'avoir déjà vue. Il partit dans sa direction, le papier à la main. Tout en avançant, il se disait qu'il lui remettrait simplement le dessin, puis partirait, sans dire un mot. Il avait vraiment l'impression de l'avoir déjà vue. Il arriva devant elle. La jeune fille leva la tête.

« Je crois que tu as fait tomber ça, Tsukichi-san »

Le nom lui avait surgit hors de l'esprit quand il avait aperçu son visage. Cependant, c'était tout ce qu'il savait, il lui semblait bien qu'elle était dans sa classe, mais ne se souvenait pas lui avoir jamais adressé la parole. Il se demandait d'ailleurs pourquoi il le faisait maintenant. N'avait-t-il pas dit qu'il remettrait simplement le bout de papier puis filerait? Rien que l'appeler par son nom, c'était montrer qu'il était enclin à une conversation, ce qui ne lui semblait pas être le cas pourtant.

Maintenant qu'il y pensait, il espérait ne pas se tromper, s'il l'avait dérangée pour rien, il aurait déclenché cette conversation sans aucune raison, ce qui, en plus de son incapacité à comprendre pourquoi il avait envie de tailler une bavette avec elle, le mettrait définitivement dans un état de perplexité qui le poursuivrait jusqu'au soir. Oubliant tous ces tracas internes, il tendit la main contenant le croquis. Il espérait qu'elle s'en saisirait le plus vite possible, puis qu'il pourrait disposer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aneko Tsukichi
Elève ~ Fille / Fidèle au Hanataba.
avatar

Féminin Nombre de messages : 234
Age : 29
Age du personnage : 18 ans
Date d'inscription : 11/05/2008

MessageSujet: Re: Just the two of us [PV Kakeru]   Mer 28 Mai - 0:37

Alors qu'elle lisait (ou plutôt feuilletait) le magazine qu'elle avait sorti de son sac quelques minutes auparavant, Aneko ne remarqua pas que le vent s'était levé et que, du coup, les dessins froissés qu'elle avait posés à côté d'elle commençaient à s'envoler. Non pas qu'elle était particulièrement plongée dans sa lecture. A vrai dire, ceci ne lui servait que de prétexte pour se laisser aller à ses pensées et cela faisait même cinq bonnes minutes qu'elle était figée sur la même page (une publicité qui plus est...), songeant à sa mère et à son avenir. Quelqu'un s'approcha alors d'elle, sentant donc une présence, Aneko leva les yeux et découvrit face à elle la personne qu'elle s'attendait le moins à venir l'aborder : Kakeru Toya. Qu'est-ce qu'il lui voulait au juste ? Elle devait avoir l'air bien bête à le fixer ainsi, quelque peu surprise de voir ce jeune brun se tenir là. Il dévoila finalement la raison de sa venue : il avait ramassé un de ses dessins. Bizarrement, elle mit du temps à percuter qu'il s'agissait d'un de ses croquis et dut se saisir du papier et le déplier pour comprendre. Pourquoi avait-il un de ses dessins ? Aneko tourna alors la tête à côté d'elle et vit alors que d'autres boulettes de papier traînaient au pied du banc. Maintenant qu'elle avait compris, elle lança au membre du Hanataba :

"Oh... Merci Toya-san..."

Suite à cela, elle se baissa pour ramasser les papiers éparpillés tout en disant à Kakeru, comme s'il était nécessaire qu'elle s'explique (il ne l'avait peut-être même pas déplié ce dessin après tout...) :

"Ça me détend de dessiner mais je n'aimais vraiment pas ceux-là..."


Elle aurait mieux fait de les jeter à la poubelle dans ce cas ! Ça aurait évité d'en mettre partout... Quoiqu'il en soit, elle avait à présent ramassé les quelques papiers qui étaient tombés du banc et les déplia afin de les remettre dans son cahier de croquis pour qu'ils ne s'envolent pas à nouveau. Kakeru était toujours là en tout cas et Aneko ne savait pas trop quoi faire du coup, c'est pour cela qu'elle crut bon d'ajouter :

"Désolée si ça t'a dérangé dans ta lecture..."

Puis, comme ceci n'engageait pas vraiment une conversation autre que les habituelles formules de politesse, Aneko sourit et demanda d'un air curieux en désignant légèrement de la tête le livre que le jeune homme tenait sous le bras :

"Qu'est-ce que tu lis ?"

Après tout, voir ce que quelqu'un lisait permettait de mieux le cerner. Et, à cet instant précis, Aneko se dit qu'elle aurait décidément dû prendre un livre et pas ce vulgaire magazine acheté dans un kiosque ce matin même. Enfin, il n'allait sûrement pas s'en rendre compte et son avis, elle s'en fichait un peu. Il ne lui avait jamais parlé de toute manière et, il fallait l'avouer, elle n'aurait pas pensé qu'il connaissait son nom ! Au moins, il savait qu'elle existait : c'était rassurant, le Hanataba ne vivait pas si replié sur lui-même que cela ! Si Akira savait qu'elle pensait ça et parlait avec ce Toya, il ragerait !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kakeru Toya
Membre du Hanataba. //
avatar

Masculin Nombre de messages : 712
Age : 27
Age du personnage : 18 ans
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Just the two of us [PV Kakeru]   Lun 2 Juin - 22:12

Kakeru s'assit à côté d'Aneko. Après tout, ils étaient bien partis pour avoir une discussion, alors autant ne pas dévisager son interlocutrice de haut. Il entamait quand même pas mal de discussion ces derniers temps, et de plus en plus avec des inconnus d'ailleurs, mais bon, tant qu'à faire. De plus, il en avait un peu assez de lire et cette interruption involontaire de la part de la jeune fille était finalement plutôt bienvenue. Quand à savoir ce qu'il lisait... pas grand chose d'intéressant, un bouquin sur un drôle de bonhomme ayant plus ou moins perdu les pédales tandis qu'il était emprisonné dans un hôtel à Munich. Jugeant qu'il n'était pas vraiment nécessaire de continuer pleinement le sujet, il répondit vaguement.

« L'histoire d'un ancien prisonnier qui bat un champion d'échec... ce n'est pas vraiment intéressant. »

Ce qui l'intéressait plus, c'était les dessins à vrai dire. Il n'avait pas vu grand chose des œuvres d'Aneko, mais le peu qu'il avait vu lui avait plû. Il ne comprenait pas ce qui n'allait pas sur ces esquisse de vêtement, mais en tant que néophyte, il se voyait mal lui faire la leçon. Cependant, il ne se gênerait pas à lui faire part de son avis sur ses créations. D'autant plus qu'un modèle lui plaisait assez. Il pointa du doigt la masse de feuille que représentait le bloc de dessin.

« Je les trouvais pas mal, en particulier le kimono noir avec les lys blancs."

Il avait toujours plutôt aimé le côté oriental du japon, dont les kimonos faisaient partie. Celui-ci, était d'un noir profond sur lequel émergeait des fleurs blanches nacrés(pour peu que le crayon l'ait été mais c'est ainsi qu'il se le représentait), pourvues de longs tiges qui finissait en arabesques. Un peu étrange, mais beau. Maintenant qu'il y pensait, il lui semblait avoir déjà vu la jeune fille ailleurs que dans les classes de Bokuseki. Il ne croyait pas l'avoir jamais vue à une réception. La question n'était pas là. Il avait envie de se renseigner un peu sur les talents de « styliste » de sa comparse. Il ne lui arrivait pas souvent de croiser des gens fortement impliquer dans la mode, et l'exception que représentait Aneko l'intéressait assez.

« Tu réalises ces vêtements? »

Ce serait quand même assez étonnant. Bien qu'elle dessine admirablement bien, elle avait à peine 18 ans (s'il se souvenait bien), et il lui semblait complètement improbable qu'elle effectue ce genre de chose à un niveau professionnel. Cependant, elle pouvait quand même les réaliser par elle-même avec les moyens du bord. Il se rappela soudain où il avait vu Aneko auparavant, elle était déjà apparue dans un magazine de mode qu'il avait entraperçu dans la chambre de Kaede au manoir familial. À l'époque, il n'y avait pas fait attention, mais ce détails était resté dans sa mémoire et venait de refaire surface.

« Tu es mannequin je crois... je me trompe? »

C'était quand même un souvenir assez vague, et bien que son intuition ne lui fasse que très peu souvent défaut, il valait quand même mieux s'assurer qu'il ne racontait pas n'importe quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aneko Tsukichi
Elève ~ Fille / Fidèle au Hanataba.
avatar

Féminin Nombre de messages : 234
Age : 29
Age du personnage : 18 ans
Date d'inscription : 11/05/2008

MessageSujet: Re: Just the two of us [PV Kakeru]   Mar 3 Juin - 0:13

Finalement, le jeune Toya s'assit à ses côtés. Pour ne rien vous cacher, Aneko était plutôt surprise qu'il fasse cela, en fait, elle le voyait comme quelqu'un d'asocial et qui en aucun cas n'engagerait la conversation avec une fille qu'il ne connaissait que de vue. Enfin, la jeune fille avait le chic pour délier bien des langues, ça devait être simplement pour ça, après tout ! Enfin, la question n'était pas de savoir pourquoi il semblait vouloir à présent discuter avec elle, n'est-ce pas ? Et, apparemment, ce que lui avait demandé Aneko (le sujet de son livre) n'inspirait guère le jeune homme qui avait l'air peu intéressé par le sujet. Il répondit donc vaguement ce qui, en général, avait le don de soulever des dizaines de questions chez la jeune mannequin, mais là, elle avait décidé de tourner sept fois sa langue dans sa poche avant de parler et regardait donc Kakeru en souriant légèrement.

En fait, il semblait intéressé par ses dessins. Aneko ne faisait pas trop part de sa passion. Non pas que ça la gênait ou autre, mais simplement, on ne lui demandait pas et elle ne montrait pas ses esquisses. Bien sûr, si elle avait confectionné un vêtement qu'elle portait ça, elle le disait haut et fort, mais pas ses dessins. Ça avait un côté un peu trop intime à son goût... Mais, il fallait avouer que montrer ce côté créatif de sa personnalité éveillait un peu de fierté en elle. Trêve de rêvasseries, Kakeru lui expliquait qu'il trouvait que ses esquisses n'étaient pas si mal, évoquant un kimono. Aneko sortit le dessin et le regarda alors en fronçant légèrement les sourcils. Rien à faire, ça manquait d'un petit quelque chose... Elle n'avait pas d'inspiration aujourd'hui il fallait croire ! Elle haussa les épaules et dit :

"Bah... J'ai déjà fait mieux, mais si tu le veux, je te le donne !"

Pourquoi donner une esquisse comme cela ? Quelle idée Aneko ! Comme s'il allait accepter... En tout cas, l'essentiel était que ça lui était venu comme ça et on peut dire du coup, du coeur, non ? Après avoir souri légèrement elle répondit à sa question suivante :

"Ces vêtements ? Euh oui, enfin, j'ai dessiné ça. Après de là à les réaliser, c'est long et fastidieux !"

Elle voulait continuer, lui expliquer peut-être un peu plus en détail sa passion mais, avant même qu'elle ait pu ouvrir la bouche, Kakeru lui posa une question qui la surprit profondément ! Il lui demandait si elle était mannequin. Comment savait-il ? C'était rare qu'on la reconnaisse, ça ne lui était jamais arrivé auparavant... Le seul qui s'amusait à lui sortir toutes ses photographies publicitaires était Akira. Ça le faisait rire, allez savoir pourquoi ! C'est pour ça que la jeune fille eut un petit rire nerveux et passa alors une main dans ses cheveux. Elle lança :

"Désolée, ça ne m'est jamais arrivée avant qu'on me demande ça... Eh bien, oui, il m'arrive de travailler comme mannequin. Je sors d'un casting d'ailleurs ! Ça me permet de me faire un peu d'argent et surtout de rester dans l'univers de la mode !"

Elle désigna du doigt son carnet de croquis et ajouta :

"Je pense que tu as dû remarquer, je suis passionnée par la mode. J'aimerais devenir styliste à vrai dire..."

Elle sourit à Kakeru et décida de changer un peu de sujet en lui demandant :

"Tu dois bien avoir une passion toi aussi, non ?"

Mais, quelque chose la tracassait un peu : où pouvait-il l'avoir vu ? Enfin, dans quel magazine ? Il n'était pas du genre à lire des magazines de mode et elle n'avait jamais fait d'autres campagnes de publicité. Le plus gênant serait encore qu'il l'ait vue en poser en sous-vêtements, même si elle n'était pas pudique, se dire ça la gênait d'un coup. Enfin, mieux ne valait pas penser à ça pour le moment !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kakeru Toya
Membre du Hanataba. //
avatar

Masculin Nombre de messages : 712
Age : 27
Age du personnage : 18 ans
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Just the two of us [PV Kakeru]   Ven 13 Juin - 14:46

Kakeru faisait une fixation sur ce kimono, se demandant encore et toujours ce qui pouvait ne pas, ce qui décevait sa créatrice. Sans doute lui manquait -il le petit quelque chose qui faisait toute la différence. De toute façon, il n'était pas apte à juger, n'y connaissant strictement rien en mode. Elle lui avait proposé de garder le plan, mais cela le gênait de prendre un bien considéré comme décevant, d'autant plus qu'il avait déjà une petite idée derrière la tête au sujet de ce kimono. Il tendit donc la feuille en direction d' Aneko.

« Je vais te le laisser, jusqu'à ce que tu trouves ce qui ne va pas. »

Elle était passionnée par son métier et cela le rendait admiratif. Il ne s'était jamais vraiment passionné pour grand chose mais était plutôt fort dans certain domaine, quant à la question du métier... nul doutes qu'il hériterait de l'entreprise familiale, il n'y avait donc pas vraiment besoin de polémiquer là-dessus.

Il avait compris que la demoiselle avait été un peu perturbée par le fait qu'il sache qu'elle était mannequin. C'est vrai qu'elle était quand même très différente sur la photo que ce à quoi elle ressemblait actuellement, et que le lien entre les deux personnes devait être dur à établir. Cependant, il avait le lien,lui qui n'était pourtant pas vraiment physionomiste, et il se demandait pourquoi il avait eu cette intuition aussi spontanément. Toujours est-il qu'expliquer comment il savait ce qu'il savait pourrait peut être mettre son interlocutrice plus à l'aise.


« Je t'ai vu dans un des magazines de mode de Kaede. Tu posais avec une longue robe noir. »

Il aurait bien ajouté qu'elle était d'ailleurs magnifique dans cet habillement, mais cela aurait été inconvenant.

Venait maintenant le moment de s'interroger un peu plus sur sa propre passion... il ne pensait pas vraiment qu'une simple question, qu'il aurait pu ignorer et passer à la suite, le rendrait perplexe. Il aimait bien le shôgi et le kendo, mais il considérait cet activités comme une occupation, pas vraiment comme une passion. S'il ne pouvait plus en faire, il n'en mourrait pas. Il n'avait donc pas de passion? Ah, si, enfin presque. Il s'était mis récemment à jouer de la guitare et le son qu'il produisait lui apportait une sensation de plaisir qu'il n'avait jusque là pas encore expérimenté. Cependant, c'était à peu près comme pour le reste: cela l'intéressait, il l'appréciait à sa juste valeur, mais ce n'était pas encore vraiment une passion. Déjà, comme on savait que quelque chose était une passion ? Bonne question...qu'il posa.


« Je ne sais pas trop, je n'ai pas vraiment de passion particulière. Comment tu as compris que la mode t'attirait à ce point ? »

Avec ce genre de question, il se rappelait à quel point il était à l'ouest concernant tout ce qui se rapportait au social, mais que même son propre « lui-même » lui échappait. Ne pas savoir ce pourquoi on se passionnait, et ne même pas savoir comment on s'en rendait compte était quand même quelque chose de peu commun. Bah! Après tout, ce genre de conversation était là pour rattraper le retard.


Dernière édition par Kakeru Toya le Ven 13 Juin - 19:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aneko Tsukichi
Elève ~ Fille / Fidèle au Hanataba.
avatar

Féminin Nombre de messages : 234
Age : 29
Age du personnage : 18 ans
Date d'inscription : 11/05/2008

MessageSujet: Re: Just the two of us [PV Kakeru]   Ven 13 Juin - 18:39

Kakeru refusa poliment le dessin qu'Aneko lui tendait. Visiblement, ça le gênait de recevoir en présent quelque chose que son propre créateur jugeait raté. Elle le comprenait et se dit d'ailleurs qu'il devait avoir été déplacé de lui offrir ainsi. Enfin, elle s'était contenté de se dire que ceci lui ferait plaisir, comme il aimait bien ce dessin. Le jeune homme expliqua qu'il souhaitait le lui laisser jusqu'à ce qu'elle trouve ce qui n'allait pas. Elle reprit donc son dessin et le fixa, quelque peu perplexe. Après un moment, elle dit :

"Je crois que je n'aime pas l'atmosphère qu'il dégage..."

Elle avait plus parlé pour elle que pour lui : c'était la première fois que quelqu'un tombait sur ses ratés. Même Akira n'en avait jamais vu, c'est pour dire ! Mais, plus que cela, la forcer à chercher ce qui lui déplaisait exactement dans son esquisse était un bon exercice pour elle. A vrai dire, ce kimono était trop... commun à ses yeux. Il n'avait pas cette petit chose en plus, ce "truc" inexplicable qui fait passer du beau au magnifique, et lâché un "wahou" à quelqu'un. Du moins, cette petite étincelle ne surgissait pas en elle, alors, elle n'aurait pas envie de le créer. Peut-être qu'elle pourrait l'améliorer qui sait ? Ou peut-être qu'elle se contenterait simplement de le jeter...

Kakeru avait dû remarquer que le fait qu'il l'ait reconnue ait perturbé quelque peu la jeune fille. C'était tout simplement parce que c'était la première fois que ça lui était arrivé, tout bêtement. Mais ça, il ne pouvait pas le savoir ! Il jugea donc utile de préciser qu'il s'agissait d'une photo d'elle en robe noire, qu'il avait vu dans un magazine de Kaede. La jeune fille leva immédiatement les sourcils et s'exclama d'un air impressionné :

"Eh bien quelle mémoire !"

Puis, elle crut bon d'ajouter en souriant :

"Tu es quelqu'un de surprenant, dis-moi !"

Elle lui sourit encore. Finalement, elle était contente de parler avec lui et elle espérait qu'il ne regrette pas d'avoir quitté sa lecture solitaire pour lui ramener son dessin. Quand elle lui expliqua que la mode était sa passion et lui demanda qu'elle était la sienne, ceci eut l'air de lui poser une colle. Il est vrai que si pour Aneko, il était évident que la mode était toute sa vie, il n'en était pas autant pour tout le monde : beaucoup n'avaient pas ou ne trouvaient pas quelle était leur passion. Kakeru lui demanda alors comment elle avait compris que la mode était sa passion. Cette question la laissa perplexe et elle le fixa un instant en silence. Puis, elle expliqua :

"Hum, disons que c'est particulier... Ma mère était mannequin et sa meilleure amie, que je considère comme ma tante, l'était aussi. Bien que ma mère ait arrêté sa carrière, elle s'est toujours intéressée tout particulièrement à la mode et, d'une certaine façon, m'a donné le goût de m'y intéresser aussi. Par exemple, à 5 ans, je m'amusais à feuilleter les magazines de mode de ma mère. Certains disent que c'est superficiel, mais bon !"

Elle fit une pause et réfléchit un instant avant d'ajouter :

"Si tu me demandes le jour où j'ai exactement su que je voulais que la mode fasse partie de ma vie, je peux te le dire... J'avais 12 ans et ma tante, enfin la meilleure amie de ma mère, m'avait emmené à une séance photo pour une marque pour laquelle elle avait travaillé. Et, comment dire, passer de l'autre côté m'a ouvert les yeux : la mode ce n'était pas seulement des jolis vêtements portés par des jolies filles sur du papier glacé ! Il y a tout un travail, tout un état d'esprit derrière... Et, je trouve ça satisfaisant de créer quelque chose qui sera reconnu, créer un univers."

Elle le regarda : le pauvre, il devait être un peu perdu par toute son histoire. Elle sourit donc et lâcha :

"Enfin, ça ne reste que ma propre expérience. Mais, disons que, si je vais mal, dessiner me soulage. Quand je vais bien, j'ai besoin de dessiner ou de créer des vêtements. Même passer presque tout mon temps libre à travailler dans le mannequinat ne me dérange pas le moins du monde ! Et, si demain on me disait d'y renoncer, je ne sais pas ce que je ferais, je pense... Mais d'un autre côté, je ne sais pas si tout le monde a une passion : peut-être qu'au fond c'est parce que je ne fais rien d'autre !"

Elle se demandait ce que Kakeru en pensait au juste ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Just the two of us [PV Kakeru]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Just the two of us [PV Kakeru]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» KAKERU GILLEM BREEN ? Ike
» Sondage n°1
» Dans le noir [pv Kakeru]
» YOU DON'T TOUCH HIM FEAT KAKERU

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Room 303 / Bokuseki :: Sapporo. :: Tokeidai-
Sauter vers: