AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Histoire de Bokuseki.

Aller en bas 
AuteurMessage
Miyoko Sakibana
Membre du Hanataba ~ Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 186
Age : 25
Age du personnage : 17 ans.
Date d'inscription : 29/08/2007

MessageSujet: Histoire de Bokuseki.   Lun 3 Sep - 14:10

[ Kurushima no Gakuen / Kagami Ashikaga ]


Automne de l’année 1989. A cette époque, la ville de Yokohama avait un grave problème. Non, cela ne concernait pas l’économie. Il en est de même pour la politique. Non, le problème était d’ordre scolaire.

Kurushima no Gakuen. Ecole privée mélangeant le collège ainsi que le lycée. Contenant quelques trois mille élèves, cette école était bien peuplée… et également mal fréquentée. Tout avait commencé en Septembre 1989, bien avant que le problème soit sévi. Un petit groupe de personnes s’amusait à se retrouver ensemble mais avait l’air très louche. De plus, dès l’instant ou ces six personnes, filles et garçons, commencèrent à se rassembler, des délits commençaient à se commettre dans l’établissement. Le 10 Septembre 1989, un tag a été retrouvé sur la façade du bâtiment représentant le signe de l’anarchie. Quelques jours plus tard, on avait trouvé une personne enfermée dans un casier, bâillonnée et ligotée à moitié nue, des bleus sur son corps. Celle-ci affirmait avoir été violement agressée par un groupe de quatre personnes. Une enquête commença à être effectuée ensuite. Le 30 Septembre, ce sont toutes les vitres de la salle de classes qui ont été retrouvées en morceaux, les sièges et bureaux en piteux état. Et pendant ces incidents, le groupe de six personnes restaient toujours au même endroit, toujours en parlant à voix basse. Ses personnes la commençaient à vraiment être suspectées ce jour la. Les délits tels que des agressions sexuelles, vandalismes, dégradations matérielles et parfois même des suicides continuaient. Pour l’administration, c’en était trop.

L’association des parents d’élèves, les personnes s’occupant du collège en administration, le sous-directeur et le directeur se retrouvèrent pour une réunion le 05 Octobre toujours de la même année. L’association des parents d’élèves avait une grande influence dans ce lycée. Celui qui en avait le moins, c’était le sous-directeur – qui venait d' qui en disait toujours le moins possible, restant toujours muet. La discussion commença tranquillement, puis s’enflamma de plus en plus jusqu'à en venir aux cris. Suite à cette discussion mouvementée, le directeur décida de fermer l’établissement, montrant que sa décision était irrévocable. Le lendemain, alors que tout semblait bien aller, l’annonce fut faite dans tout l’établissement. Les élèves choqués ne l’entendirent pas de cette oreille. Pourquoi fermer cette école alors qu’ils pourraient très bien régler le problème par un moyen quelconque ? Alors une des personnes qui était suspectée, Hideaki Tanaka grimpa sur un perchoir et cria :


« Ecoutez moi tous ! Cette école, nous l’aimons, nous avons passé toute une année scolaire a l’intérieure en passant de bons moments et en s’instruisant ! Alors que des crimes ont été commis, ils essayent même pas de régler le problème et veulent nous laisser en plan ?! Il faut réagir ! Suivez-moi ! »

Bon nombre d’étudiants suivaient Hideaki, collégiens et lycéens, filles et garçons. Tous avec une batte de base-ball ou quelque chose de lourd pouvant frapper, ils s’avancèrent dans le couloir de la direction, cassant tout ce qu’ils voyaient ainsi que toutes les fenêtres. Enragés et incontrôlables, ils avançaient dangereusement vers le bureau du directeur en hurlant des profanations. Le directeur sorti de son bureau et resta stupéfait de l’état de son école. Hideaki pris la parole et expliqua que s’il fermait l’école, il l’a brulerais pour qu’il puisse rester a l’intérieur. Le directeur fit la sourde oreille et le jeune homme qui n’était pas pris au sérieux alluma un briquet et prit une petite bouteille d’eau remplie d’essence. Certains élèves poussaient des cris et s’enfuyaient en courant vers la sortie. La sous-directrice en avait assez de se taire. Alors elle sorti de son bureau, avec une mine dure et sévère et hurla :

« ASSEZ ! J’EN AI ASSEZ DE RESTER LA COMME FIGURANTE ! PUISQU’IL EN EST AINSI, JE DONNERAIS UNE DEUXIEME VIE A CETTE ECOLE ! »


L’étudiant qui n’en avait rien à faire commençait à déverser de l’essence. Alors la femme se mit face à lui et le gifla. Elle se mit à le menacer et l’homme entrainé par deux de ces acolytes s’enfuyait en courant. Dès lors, la sous-directrice s’inclina face au directeur et le supplia de lui laisser cette école afin de lui refaire peau neuve. Après quelques jours d’hésitation, l’homme lui légua l’école en bon et due forme. Elle s’appelait Kagami Ashikaga.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://room-303.1fr1.net
Miyoko Sakibana
Membre du Hanataba ~ Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 186
Age : 25
Age du personnage : 17 ans.
Date d'inscription : 29/08/2007

MessageSujet: Re: Histoire de Bokuseki.   Lun 3 Sep - 17:06

[ Bokuseki ]


Après avoir été radicale dans l’histoire de Kurushima no Gakuen, Madame Kagami Ashikaga allait pouvoir s’adonner à son projet librement. Une idée était façonnée dans sa tête. Un internat. Mais pas n’importe quel internat. Un internat qui serait créé seulement et uniquement pour des personnes aisées, afin de leur apprendre comment vivre dans leur société. Oui, le monde des personnes aisées est différent de celui des personnes normales. L’apprentissage des bonnes manières est de mise, ainsi que le maintient. Pour certaines personnes, ce seront la cérémonie du thé ainsi que la danse et l’arrangement floral qui seront important. Pour d’autres personnes, le management sera capital. Son projet était donc de créer son école unique, qui ferais des personnes venant de fils s’entreprises, de familles aristocratiques ou alors ayant une richesse quelconque pour vivre comme les riches, les mêmes manières de se comporter, mais dignement. Ainsi naquît le projet « Bokuseki ».

Mais avant tout, qui est donc cette mystérieuse Kagami Ashikaga ? La famille Ashikaga était très connue dans le pays. En effet, la famille Ashikaga est une des plus grandes industries d’import/export. Spécialisée surtout dans l’import de textiles et l’exportation de toutes sortes d’objets japonais. Cette famille a su se faire un nom important dans la société nipponne. D’ailleurs, le fait qu’Ashikaga-san occupait le poste de sous-directrice dans une école a été assez médiatisé. Pareil en ce qui concerne la création de cette nouvelle école très attendue. Kagami Ashikaga est respectée.

En Juin 1990, les plans architecturaux ont été dessinés, les maquettes réalisées, les problèmes administratifs réglés. Tout était impeccablement bien réalisé et la future directrice veillait à ce que tout soit fait sans problème. C’est réussi, car rien n’empiétait sur le projet de cette femme. Et c’est en Juillet de la même année que la construction de cette école débuta. Les plus grands architectes du pays ont été sollicités ainsi que les meilleurs constructeurs qu’elle pouvait trouver. La construction était peut-être lente, mais de qualité. Deux années étaient passées et cet internat était enfin terminé. L’intérieur était d’un luxe sans nom et la façade du bâtiment des plus resplendissantes et magnifique. Comptant quatre-vingt dix salles de classes, un gymnase gigantesque, une cafétéria qui pourrait être considérée comme un restaurant cinq étoiles avec des gastronomes de renommées nationales, une salle informatique avec la meilleure des technologie… Tout était parfait dans cette école. Manquait plus qu’a faire graver le nom de l’école sur une plaque de marbre devant l’entrée. Bokuseki* .


* Bokuseki signifie Arbres et Pierres / Personne sans coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://room-303.1fr1.net
Miyoko Sakibana
Membre du Hanataba ~ Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 186
Age : 25
Age du personnage : 17 ans.
Date d'inscription : 29/08/2007

MessageSujet: Re: Histoire de Bokuseki.   Lun 3 Sep - 19:09

[ Règles de l'internat ]


  • Il est interdit de fumer dans l'établissement.
  • Il est interdit d'apporter des produits illicites dans l'internat.
  • Veuillez respecter les personnes supérieures a vous.
  • L'uniforme doit OBLIGATOIREMENT être porté pendant les heures de cours.
  • Toutes dégradations matérielles effectuée sera punie.
  • Soyez d'une attitude correcte dans l'établissement.
  • Vous avez le droit de sortir du dortoir la soirée.
    • Couvre-feu en semaine : 22h30.
    • Couvre-feu en week-end : 0h00.


Ces règles la, vous n'êtes pas obligés de les respecter ( sauf l'uniforme ) . C'est le seul que vous pouvez enfreindre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://room-303.1fr1.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Histoire de Bokuseki.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Histoire de Bokuseki.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Page d'histoire: Mefaits de l'occupation Americaine (1914-19

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Room 303 / Bokuseki :: Hors Jeu & Commencement. :: Contexte & règlement-
Sauter vers: